Devenir formateur signifie maîtriser techniques et méthodes pédagogiques enclines à transmettre les savoirs et savoir-faire aux apprenants. Dans ce métier, il est surtout essentiel d’adopter une bonne posture, établir un échange et générer une dynamique efficace. La mission d’un formateur consiste à assurer la progression des professionnels et les mettre sur la voie de la réussite.

Les formations professionnelles s’adressent aussi à des futurs formateurs ou formateurs et coordonnateurs de formation exerçant ou souhaitant exercer dans les instituts de formation (ESPÉ, IFSI, IRTS...), ou dans des organismes de formation des secteurs publics et privés. Quand il s’agit d’obtenir un diplôme, le projet vise à acquérir une posture professionnelle experte dans l’analyse et la prise en charge de situations professionnelles complexes. Se basant sur des connaissances pluridisciplinaires, la formation vise les compétences transversales concernant l’accompagnement individuel et collectif. Elle tend à développer des savoir-faire professionnels tels que l’animation d’un groupe, l’analyse réflexive des pratiques, la conduite de réunion, l’analyse institutionnelle, l’ingénierie de formation, la conduite d’entretiens, la relation au conseil et l’aide au changement.

Dans le cadre des formations de formateurs, plusieurs organismes proposent des programmes assez consistants pour améliorer votre pédagogie et vous faciliter la communication avec les apprenants. D’abord, vous serez amenés à identifier le rôle du formateur et ses 3 fonctions principales :

- L'aptitude à faire participer les stagiaires.

- La capacité à formaliser l'organisation.

- L'art de gérer la vie affective du groupe.

Par la suite ils vous aideront à repérer les attitudes clés du format, identifier les étapes de la conception d'une formation, analyser la demande de formation.

Un bon formateur est censé identifier les différents niveaux d'objectifs et rédiger clairement les objectifs pédagogiques de ses séances.

Le choix des méthodes et techniques pédagogiques appropriées est également de mise parce qu’il garantit l’aboutissement de vos objectifs de formation.

A l’issue de la formation, vous serez capable de choisir des supports de formation efficaces et animer des séances en gérant les éventuelles situations difficiles. Dans le cadre d’une animation, un bon formateur est censé travailler avec des groupes hétérogènes sans qu’il ait un problème d’assimilation chez l’un ou l’autre des apprenants.

Savoir-faire et compétences à développer :

Pour réussir dans le métier de formateur, il importe de s’engager dans un projet de formation afin de développer les compétences et savoir-faire suivants :

- Respecter une éthique professionnelle fondée sur des principes d'accompagnement, d'écoute et de conseil.

- Établir et mettre en œuvre des dispositifs de formation visant une réflexion sur les pratiques professionnelles.

- Mobiliser des dispositifs de formation répondant à une commande institutionnelle.

- Analyser les situations didactiques pour concevoir des parcours de formation en développant des aides et connaissances nécessaires.

- Analyser les postures, gestes et discours pour concevoir des parcours de formation relevant du domaine de l'accompagnement professionnel.

- Réguler, et ajuster ses formations grâce à une connaissance de l'hétérogénéité des publics et de la diversité des contextes d'enseignement et de formation.

Articles similaires