Pour suivre le rythme du monde du travail en perpétuelle évolution, il est important de développer ses compétences et ses connaissances suivant la demande du marché. D’où l’existence de nombreuses formations qualifiantes s’adressant à toutes les personnes envisageant une réorientation professionnelle ou visant un autre poste au sein d’une même entreprise.

Qu’entend-on par formation qualifiante ?

Ce qu’il faut savoir avant tout, c’est qu’une formation qualifiante ne donne pas accès à un diplôme. Il s’agit surtout d’apprendre une compétence particulière dans un domaine précis. Le but étant de faire reconnaître une compétence au moment de l’embauche ou pour progresser dans une entreprise. Ce type de formation est généralement de courte durée, d’environ 14 jours, puisque les personnes qui les suivent sont le plus souvent déjà en poste dans une société. Toutefois, il est important de préciser que ce type de stage est ouvert au public : salariés, jeunes, demandeurs d’emploi, ou encore entrepreneurs. A l’issue de la formation, la personne obtient un certificat reconnu dans le milieu professionnel ; et de ce fait par son employeur. A noter que ce type de stage n’est pas reconnu par l’Etat, même si Pôle Emploi et les employeurs le valide. Néanmoins, cet enseignement est utile, notamment pour apprendre les nouvelles technologies et se mettre à jour. Pour trouver une formation certifiante ou qualifiante, plusieurs organismes en proposent. Il est donc parfaitement possible d’accéder à une formation qualifiante, peu importe le secteur d’activité.  

Les points positifs d’une formation qualifiante

Il existe plusieurs raisons valables en faveur d’une formation qualifiante. Déjà, pour des professionnels travaillant au sein d’une entreprise, l’acquisition d’une connaissance supplémentaire représente un avantage et permet d’être plus polyvalent. De plus, cela ouvre la porte d’autres postes dans l’immédiat ou dans un futur proche. Ensuite question coût et engagement, du fait de la durée très courte de ce type de formation, elle est beaucoup moins onéreuse qu’une formation diplômante et s’adapte parfaitement à la disponibilité limitée de l’apprenant. Puis, pour qui est à la recherche d’un emploi, le certificat représente une valeur ajoutée, et a le potentiel d’augmenter les chances pour trouver vite un travail. Après, pour les dirigeants d’entreprises, même si bon nombre d’entre elles choisit de recruter de nouveaux collaborateurs, le développement de compétences en interne est plus avantageux. Ceci peut se vérifier autant au niveau du coût, du gain de temps, mais surtout de la confiance des employés qui se sentiront soutenus dans leur développement avec une formation.

Où trouver une formation qualifiante ?

Les formations qualifiantes sont nombreuses, disponibles au niveau d’organismes privés et publics, et de Pôle Emploi. Pour un demandeur d’emploi, la formation se conclut généralement par un stage pratique en entreprise. Quant à la compétence recherchée, la liste est longue pour ne citer que le digital et internet, l’enseignement, l’hôtellerie et la cuisine, les langues, les sciences, le tourisme, les services à la personne, l’immobilier, le management, la direction, l’administration, etc. Parfois même, les cours sont offerts exclusivement en ligne. Cependant, cela dépend de la nature du stage, s’il peut se faire à distance ou pas. Pour en trouver, il suffit de faire des recherches sur Internet ou d’approcher directement l’organisme public ou privé. Et si la personne contacte une structure comme Pôle Emploi, elle peut l’orienter et le conseiller vers des formations qualifiantes suivant son projet professionnel. Sinon, concernant le sérieux et la qualité de la formation offerte par un organisme, s’informer sur sa notoriété aide à vérifier la qualité de ses prestations.  

Les reconnaissances du certificat

A l’issue d’une formation qualifiante, la personne formée obtient un certificat qui n’est pas obligatoirement reconnu par l’Etat puisque ne menant à aucun titre. Cependant, un répertoire spécifique recense les certifications professionnelles. Trois types de certificats peuvent être enregistrés dans ce répertoire ; à savoir la certification qui répond à une obligation réglementaire pour l’exercice d’une activité, celle qui répond à la norme du marché et qui permet d’intégrer une fonction, et enfin celle présentant une utilité économique et sociale comme le métier de tuteur. Après, il ne faut pas se mentir, une grande partie des formations qualifiantes n’aboutissent pas à un certificat reconnu officiellement. Néanmoins, dans le milieu de professionnel, ces compétences sont très appréciées par les recruteurs. Les négliger serait une grande erreur pour qui souhaite trouver du travail ou obtenir une promotion.

Enfin, en ce qui concerne le financement d’une formation qualifiante, cela dépend de la situation. Le demandeur d’emploi peut solliciter par exemple le congé personnel de formation (CPF), l’Aide de Retour à l’Emploi, ou l’Agefiph si la personne est en situation de handicap. Ensuite, un salarié au sein d’une entreprise qui a un contrat CDI, a droit au Compte Personnel de Formation. L’employeur adhère aussi à l’Organisme Paritaire Collecteur Agréé pour prendre en charge la totalité ou une partie du coût de la formation de son employé. Et le travailleur sous contrat CDD dispose du Congé Individuel de formation pour payer une formation professionnelle ou qualifiante. Dans tous les cas, le mieux est de s’informer auprès de l’organisme qui dispense la formation pour connaître toutes les conditions.