Depuis 2009, la formation permis d'exploitation et hygiène est généralement obligatoire pour les restaurateurs envisageant d’ouvrir un restaurant ayant « la grande licence restaurant » ou « la petite licence restaurant ». L’exploitant a besoin de trouver un organisme agréé et choisir une meilleure formation avant d’effectuer toutes les démarches administratives afin d’obtenir une licence de débit de boissons.

Généralité concernant une formation en permis d'exploitations et hygiène

Un exploitant est tenu de suivre une formation en permis d'exploitation et hygiène lorsqu’il cherche à ouvrir ou gérer une discothèque, un bar ou un restaurant. Celle-ci lui offre la possibilité d’apprendre à maîtriser la méthode HACCP, de solliciter des conseils et d’obtenir des prescriptions importantes en matière d’hygiène alimentaire. Cette formation haccp est focalisée sur les risques physiques, chimiques et biologiques. En général, celle-ci répond aux conditions d’éligibilité au CPF. Grâce à ce dernier, les restaurateurs ont la possibilité de bénéficier d’un dispositif de financement pour leur droit à la formation continue.

À la fin de la période de validité de la licence délivrée, il est possible de mettre à jour leurs connaissances afin de prolonger celle-ci pour une nouvelle période de dix ans. Cette licence est obligatoirement fournie à la Mairie pour un transfert de permis, pour une mutation ou pour la déclaration d’ouverture d’un bar ou d’un restaurant. Ainsi, cette formation est obligatoire pour tous les professionnels qui exploitent une licence de type IV ou III (discothèque, bar, café…) ou désirent racheter ou ouvrir un débit de boissons. Cliquez sur oaformation.com pour en savoir plus.

L’objectif de la formation en permis d'exploitations et hygiène

Pour un professionnel en activité envisageant de reprendre ou créer un fonds de commerce qui nécessite une licence de restaurant ou de débit de boissons, il a besoin de suivre une formation HACCP.  Au terme de celle-ci, l’organisme délivre un permis d exploitation et sa durée de validité est de 10 ans. L’apprentissage permet aux restaurateurs de limiter, d’éliminer et de prévenir les risques chimiques, physiques et biologiques à un niveau minimal. En plus, le but de la formation consiste à offrir aux futurs exploitants l’occasion de prendre connaissance de ses charges et ses obligations de manière qu’il puisse se livrer à l’exercice de son activité dans des conditions optimales. Elle permet la sensibilisation des responsables d'établissements qui commercialisent des boissons alcoolisées aux risques de l'alcool pour leur clientèle.

Son objectif est triple : recevoir un savoir-être, acquérir des connaissances et prévenir les condamnations aux conséquences lourdes. Pour l’acquisition d’un savoir-être, la formation cherche à rendre un exploitant ou un restaurateur rigoureux et averti pour qu’il soit plus responsable à l’égard de sa clientèle. Elle le sensibilise aux problématiques de lutte et de prévention contre le bruit, le tabac, la drogue et l’alcoolisme. Concernant la prévention d’une condamnation, le permis permet d’éviter la fermeture judiciaire ou administrative en plus de ce qu’il prévient la mise en cause de la responsabilité pénale ou civile. Quant à l’acquisition de connaissances, cette formation permet de s’informer sur les sanctions encourues et les infractions à la réglementation. Par ailleurs, elle lui donne la possibilité de connaître ses droits ainsi que ses obligations envers le voisinage, les salariés, les administrations, les consommateurs, etc.   

Pourquoi trouver et suivre une formation en permis d'exploitations et hygiène ?

Cette formation en permis d'exploitations et hygiène est basée sur des informations scientifiques. Elle a pour objet de former les exploitants pour qu’ils soient capables de maintenir de manière optimale la sécurité sanitaire de leurs clients. Être formé à l’hygiène alimentaire est désormais obligatoire. La soustraction à cette obligation est une infraction à la réglementation en vigueur et cela expose à une amende lourde.

En cas de manquement au règlement, des processus peuvent être initiés ou prononcés. Ceux-ci visent à punir d’une sanction pouvant aller de la simple exigence de régularité à la fermeture immédiate et définitive du débit de boissons en cause. Un établissement doit comprendre dans son effectif au moins un salarié ayant déjà suivi une formation HACCP ou en en permis d'exploitation et hygiène de plus de 14 heures. Cela est obligatoire pour certains types de restaurations comme, la cafétéria, la pizzéria, le snack, la restauration de type rapide, la restauration traditionnelle, etc.  

Comment choisir une formation en permis d'exploitations et hygiène ?

Un exploitant ou un restaurateur a besoin de prendre en compte quelques critères essentiels pour choisir une formation en permis d'exploitation et hygiène. La durée de cette formation est un élément important. Celle-ci peut varier en fonction de l’expérience du professionnel. Généralement, elle est de 20 heures pour les exploitants non expérimentés. L’agrément est également un critère à ne pas négliger. Il est indispensable de choisir un centre de formation enregistré et déclaré auprès de la direction régionale ou DRAAF. Celui-ci doit être homologué par arrêté ministériel.

Ensuite, la plupart des organismes réputés proposent une formule clé en main pour les exploitants. Celle-ci comporte à la fois une session HACCP et une formation en permis d’exploitation à un tarif intéressant. Avec ce pack restaurateur, un exploitant aura la chance d’acquérir toutes les formations indispensables à l’ouverture de son débit de boissons. Celui-ci permet d’être en conformité avec la réglementation sur la prévention, l’estimation des risques sanitaires ainsi que sur le maniement alimentaire.