Même si nous décidons très tôt de la profession ou du domaine que nous suivrons au cours de notre carrière professionnelle, il est possible de faire une erreur ou simplement de se sentir mal à l'aise. La meilleure solution peut consister à démissionner. Ensuite, vous pourrez vous diriger vers une autre profession pour vous sentir plus épanoui au travail. Cependant, s'engager auprès d'un nouvel employeur après avoir quitté un emploi n'est pas toujours facile. Dans la plupart des cas, la transition de carrière s'accompagne de quelques difficultés. Mais pour faciliter le processus, vous trouverez dans ce guide nos conseils pour une reconversion professionnelle réussie.

Faire le bilan : un bon début !

Si de nombreuses personnes envisagent une reconversion professionnelle, la plupart se sentent freinées par l'indécision quant à la bonne voie à suivre. La solution consiste à établir un bilan de compétences et à effectuer d'autres travaux importants avant de faire le grand saut. Le bilan de compétences vous permet d'analyser et d'identifier vos capacités et votre potentiel professionnels. Il vous aidera également à identifier vos éventuels besoins de formation. Ensuite, un test d'orientation peut vous aider à sélectionner le métier le plus adapté à votre profil ainsi que le choix de la mobilité professionnelle. Plusieurs sites et plateformes en ligne proposent des tests d'orientation gratuits. Parallèlement, vous pouvez consulter diverses propositions de bilan de compétences approfondi avec un conseiller dédié afin de préparer au mieux au mieux votre reconversion professionnelle. Toutefois, n'oubliez pas de demander l'avis de votre famille et de vos amis. Ayant une vision objective de vos " soft skills " et de vos compétences, ils pourront vous aider à faire le point sur votre projet.

Prenez le temps de bien analyser le secteur choisi !

Il est essentiel de s'attarder sur le choix du projet et de le laisser mûrir pendant plusieurs semaines. Mais surtout, utilisez votre passion comme guide pour votre futur choix. Réfléchissez à toutes les possibilités qui existent et évaluez le marché du travail. Le plus important est de chercher un emploi qui vous inspire et qui vous plaît. Commencez par examiner les offres d'emploi : sont-elles nombreuses ? Avez-vous les compétences nécessaires ? Pouvez-vous suivre le rythme du changement ?

Pour répondre à toutes ces questions, analysez les aspects négatifs et positifs de votre profession actuelle ainsi que ceux de votre futur emploi. Bien sûr, la balance devra pencher du côté positif pour que le projet soit acceptable et reste en adéquation avec vos contraintes personnelles et votre équilibre de vie. Cette deuxième étape d'analyse vous permettra de valider tous les points bloquants de votre reconversion professionnelle.

Soyez réactif et n'hésitez pas à franchir le pas !

N'ayez pas peur de tenter autre chose, d'ouvrir vos horizons et de changer de poste. En effet, les employeurs ne sont pas forcément désintéressés par les candidats qui souhaitent changer de métier. C'est la raison pour laquelle le congé de transition professionnelle ou CTP existe. Il vous offre la possibilité de suivre une formation longue débouchant sur une certification afin de changer de métier. Mais pour en bénéficier, il faut remplir deux conditions. La première est de pouvoir justifier de 2 ans d'activités consécutives ou non avec une année complète passée dans la même entreprise. La seconde consiste à justifier de 2 ans d'activités consécutives ou non au cours des 5 dernières années plus 4 mois sous contrat à durée déterminée au cours de la dernière année. Et si vous êtes convaincu de démissionner pour une reconversion professionnelle, partez en bons termes avec vos collègues et votre employeur. De plus, il ne faut pas hésiter à les tenir informés de l'évolution de votre future carrière.